du maté 

Que savoir du maté ?

Les thés obtenus à partir d’infusion de plantes sont très appréciés en raison de tous les bienfaits qu’ils apportent à l’organisme. Parmi toute la panoplie qui existe, une se démarque particulièrement. Il s’agit du maté ou Yerba maté. Originaire d’Amérique latine, cette plante est très populaire en Argentine et dans le sud du Brésil. Elle est utilisée pour réaliser un thé des plus délicieux. C’est une boisson qui se consomme en infusion, dans une petite calebasse, à l’aide d’une pipe filtrante. Ses vertus tonifiantes ont été prouvées scientifiquement. Retrouvez dans cet article plus de détails sur le fameux maté.

Origine

Auparavant, les feuilles du maté étaient l’alimentation typique des Indiens, surtout quand ils partaient pendant de longues marches. Cette feuille était une véritable religion pour le peuple guarani. Elle rassemblait les personnes et était considérée comme monnaie d’échange avec les populations Charruas et Incas. Le maté a été ensuite découvert et propagée par les conquérants espagnols. Les jésuites ont beaucoup contribué au développement et à l’étude détaillée de cette boisson aux vertus intéressantes. Cependant, le secret de sa germination s’échappa au même moment que leur disparition.

Ce n’est qu’au début du 20e siècle qu’est apparue une culture du maté semblable à celle que vous retrouvez de nos jours. Après avoir essayé plusieurs cultures dans différents pays, il a été constaté qu’il ne se développe que dans sa région d’origine. Cette dernière s’étend entre :

  • l’Uruguay ;
  • Le Paraguay ;
  • L’Argentine ;
  • Le sud-ouest du Brésil.

Ceci est dû au climat tropical et humide de ces régions, qui est propice pour sa croissance. Cependant, pour trouver du maté bio, rassurez-vous, vous n’avez pas besoin de faire un si long déplacement.

savoir sur thé maté 

Processus de transformation

Le maté est un arbre qui fleurit d’octobre à décembre à l’état sauvage. Un spécimen en culture peut atteindre environ 4 mètres de hauteur. Après germination, il est mis en pépinières et il faudra attendre en moyenne 4 ans pour disposer des premières récoltes. Une plante peut produire jusqu’à 20 kilos de feuilles utilisables par an. Toutefois, il faut vite faire, car les plantes doivent être transformées en maté au plus tard 24 heures après avoir été récoltées. Les feuilles vont par la suite subir quelques transformations, elles seront séchées puis broyées. C’est après cela qu’elles sont placées dans un sac pendant une période d’au moins un an. C’est une étape indispensable pour obtenir la saveur unique du maté traditionnel.

Les vertus

Comme mentionné plus haut, les bienfaits du maté sont nombreux et ont été prouvés. À l’origine, le peuple guarani s’en servait déjà comme remède naturel et pour ses propriétés à la fois stimulantes et fortifiantes. Lorsqu’il est régulièrement consommé, prendre une tasse de thé maté agit contre la fatigue. Et ce, qu’elle soit d’ordre physique ou mental. En dehors de sa capacité à lutter contre la fatigue, c’est aussi un véritable coupe-faim. Vous comprenez donc qu’il convient parfaitement pour ceux qui souhaitent maigrir.

Il faut en effet souligner que cette boisson dispose de propriétés diurétiques, ce qui agit positivement sur le transit. Elle permet également de lutter contre le mauvais cholestérol, les maladies cardiaques, l’hypertension artérielle et les migraines. Par ailleurs, il s’agit d’une boisson bienfaisante aussi utilisée dans la médecine traditionnelle pour ses vertus énergisantes et thérapeutiques. Enfin, c’est une excellente source d’antioxydants et de vitamine B. Cependant, pour profiter de ses nombreux bienfaits, il est important de bien le préparer.

Comment préparer le maté ?

Même s’il existe de nos jours de nombreuses variantes de la préparation du maté, la méthode traditionnelle reste la meilleure. Pour ce faire, vous aurez besoin de certains accessoires indispensables. Il s’agit de :

  • La calebasse ;
  • Le contenant du maté ;
  • La bombilla qui est une sorte de paille métallique.

Versez vos feuilles de maté dans la calebasse jusqu’au 3/4. Couvrez ensuite le récipient à l’aide de votre main et agitez-le à l’envers. Faites de sorte que la poudre reste sur votre main. Puis, inclinez la calebasse pour que les feuilles se retrouvent du même côté et versez-y un peu d’eau froide. Utilisez ensuite la bombilla au niveau de la partie basse imprégnée avec l’eau froide. Aspirez quelques gouttes puis recrachez le tout. Reprenez la même opération, mais cette fois avec de l’eau chaude. Pas bouillante bien sûr, sinon vous risquez de vous brûler les lèvres. Votre maté prêt à être dégusté. Vous pouvez rajouter de l’eau chaude si besoin afin d’en consommer tout au long de la journée.

Laissez un commentaire



Mes Gourmandises est un guide autour de l'alimentation et la cuisine qui est ouvert aux collaborations. Vous y trouverez de nombreuses articles de nos rédacteurs autour de ce délicieux sujet, des textes dédiés aux boutiques et magasins e-commerce de vente d’accessoires pour la cuisine, de produits d’alimentation et de gastronomie ainsi que sur les meubles, ustensiles et recettes pour bien la faire…
NOS RESEAUX :
RUBRIQUES DU SITE :
test !!!!!