Comment faire du macaron ?

Le macaron est un gâteau très célèbre. Malgré son apparence toute simple, il est très délicat à réaliser. Il faut relever tout un défi en cuisine. Voici 3 étapes pour réussir à faire du macaron.

La première étape

Les ingrédients du macaron sont faciles à rassembler. Il faut trouver des blancs d’œufs, de la semoule, du sucre, de la poudre d’amande, de la meringue et du colorant.

Il faut mixer l’amande en poudre pour obtenir des coques lisses. Mélanger la poudre d’amande avec le sucre et tamiser le tout.

Il est important de conserver les œufs dans une température ambiante. On peut aussi conserver les œufs dans un frigo. Maintenant, il faut mélanger le sucre, la semoule et les blancs d’œufs puis battre pendant trois minutes.

Une fois que c’est fait, il faut procéder au macaronnage. C’est le moment d’ajouter le mélange préalablement fait à la meringue. Ensuite, il faut battre énergétiquement le mélange pour obtenir de la pâte lisse.

Il faut retenir que la façon dont la pâte est battue déterminera l’aspect du macaron. Autant bien battre pour éviter un macaron trop mou.

À présent, il faut verser deux cuillerées à soupe de colorant dans le mélange. Continuez à remuer jusqu’à obtenir un ensemble homogène. Ensuite, versez la pâte dans un bol et mélangez encore plus fortement.

La deuxième étape

Une fois que la pâte est obtenue, il faut la glisser dans une douille lisse. Il est important d’avoir une douille lisse afin d’obtenir un joli macaron. De préférence, placer la douille à la verticale avant d’y introduire la pâte.

Les douilles doivent mesurer environ 3 cm de diamètre. Une fois que les macarons y sont introduits, il faut les soulever légèrement et les laisser tomber doucement.

Après ce travail, il faut procéder au croûtage. Il consiste, en fait, à sécher le macaron pendant une durée d’une heure. Toutefois, la durée du séchage est définie selon la météo et la température.

Il faut éviter d’ouvrir chaque fois la douille ou les portes du lieu de séchage. L’air dans les environs doit être assez sec. Cela permet d’avoir un macaron réussi.

Pour savoir si le macaron est prêt, il faut passer le doit sur sa coque. Si la pâte ne s’y accroche pas, alors c’est le bon signe. Le macaron avec photo est prêt.

La troisième étape

Après le croûtage, il faut passer à la cuisson. La cuisson des petits macarons ne doit pas dépasser 12 minutes dans une température de 150 °C. Une fois au four, il faut les retourner au fur et à mesure.

Si la consigne est suivie, la collerette apparaîtra. C’est le signe que la cuisson est réussie. Si le macaron ne se décolle pas de la plaque, alors il n’est pas bien cuit.

Si les coques sont bien cuites et bien refroidies, on peut procéder au décor. Le macaron peut être garni à l’aide de la crème au beurre ou avec de la confiture. Lorsque les coques sont bien garnies, il faut mettre le macaron au frais.

Le macaron peut être dégusté sur-le-champ. Mais l’idéal, c’est de le laisser pendant une nuit. C’est le temps nécessaire pour que les coques soient plus moelleuses.

Laissez un commentaire



Mes Gourmandises est un guide autour de l'alimentation et la cuisine qui est ouvert aux collaborations. Vous y trouverez de nombreuses articles de nos rédacteurs autour de ce délicieux sujet, des textes dédiés aux boutiques et magasins e-commerce de vente d’accessoires pour la cuisine, de produits d’alimentation et de gastronomie ainsi que sur les meubles, ustensiles et recettes pour bien la faire…
NOS RESEAUX :
RUBRIQUES DU SITE :
test !!!!!