Mes Gourmandises



Comment assurer le bon fonctionnement d’un restaurant ?

bon fonctionnement d'un restaurant

La restauration est un secteur d’activité qui nécessite une administration stricte. C’est un métier qui requiert de l’expérience et de la ténacité. Même si beaucoup de personnes se lancent dans ce domaine, la gestion d’un restaurant reste difficile. Il s’avère donc nécessaire de préciser les outils nécessaires ainsi que les paramètres à tenir en compte pour assurer le bon fonctionnement d’un restaurant.

Quels sont les matériaux indispensables pour une cuisine spécialisée ?

Bien cuisiner ne suffit pas pour le bon fonctionnement d’un restaurant. Il faut répondre aux normes exigées par le contrôle sanitaire pour qu’un établissement puisse être pris en considération. Pour ce faire, des matériels de cuisine professionnels sont nécessaires. Pour l’achat et l’installation d’une cuisine professionnelle, il est conseillé de faire appel à une société spécialisée. Parmi les matériels indispensables on peut citer :

  • le four professionnel à pizza ou à vapeur
  • l’armoire réfrigérée
  • la batterie de cuisine
  • la laverie
  • le lave-vaisselle et le lave-verre
  • les aménagements
  • les fourneaux
  • le batteur mélangeur,
  • la friteuse ainsi que la hotte.

La hotte aspirante permet de faciliter le travail en cuisine puisqu’elle aspire les mauvaises odeurs et la graisse. Elle permet aussi d’éclairer le plan de travail vu qu’il est possible d’y ajouter des lampes halogènes. Par ailleurs, la société ayant fait l’installation devrait assurer un service après-vente ainsi que le dépannage de matériel de cuisine professionnelle en cas de besoin.

matériaux indispensables pour une cuisine

Les paramètres à tenir en compte pour le bon fonctionnement d’un restaurant

En plus d’une bonne hygiène alimentaire, une cohésion parfaite entre l’équipe est nécessaire afin d’optimiser le rendement. En effet, cela améliore la qualité du service ainsi que l’ambiance de travail. Voici les paramètres nécessaires à la réussite d’un restaurant:

  • Simplification de la carte
  • Négociation personnellement avec les fournisseurs
  • Vérification des livraisons
  • Inventaire mensuel complet
  • Contrôle de la marge brute mensuelle
  • Existence de fiches techniques pour les plats
  • Calcul des prix de revient
  • Analyse des ventes
  • Suivi des écarts entre les achats et les ventes
  • Création de nouveaux concepts.

Les soucis fréquemment rencontrés en restauration sont : le gâchis, les contrôles en termes de sanitaire, la concurrence ainsi que les nos shows. Les no shows sont des réservations de tables auxquelles les personnes ne viennent pas et ne se désistent même pas. Mais ce qui prime dans la restauration c’est la qualité de service. Elle présente la capacité à répondre aux besoins des clients. La qualité de service se traduit par l’amabilité du serveur, la rapidité du service ainsi que la qualité des plats et l’hygiène.

Aussi ce que détestent les clients par-dessus tout est l’attente. Ce qu’il faut à tout prix éviter, car un client insatisfait va faire du bouche-à-oreille qui provoque un effet boule de neige. Que ce soit au niveau d’une panne matérielle, un conflit au sein de l’équipe ou un malentendu avec un client, un bon restaurateur doit savoir résoudre les problèmes en un temps record pour pouvoir remettre l’ordre et continuer à travailler.

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Mes Gourmandises est un guide autour de l'alimentation et la cuisine. Vous y trouverrez aussi une partie des articles qui sont dédiés aux boutiques et magasins e-commerce de vente d’accessoires pour la cuisine, de produits d’alimentation et de gastronomie ainsi que des meubles, ustensiles et recettes pour bien la faire…

NOS RESEAUX :

RUBRIQUES DU SITE :