Mes Gourmandises



5 bonnes raisons de boire du vin biologique

Avant 2012, la seule désignation acceptée pour l’Union européenne était le terme « issu de raisins biologiques ». Il n’y avait pas de désignation « vin biologique » avant cette année-là, lorsque le comité permanent de l’agriculture biologique a publié des exigences pour les vins de l’UE étiquetés « biologique ».

Les vignerons doivent utiliser des raisins certifiés biologiques, c’est-à-dire cultivés sans l’utilisation de produits chimiques spécifiques, et avoir une teneur maximale en sulfite de 100 mg/litre pour le vin rouge et 150 mg/litre pour le vin blanc ou rosé. Au sein de l’UE, les certifications sont encore compliquées par les exigences propres à chaque pays. Mais malgré cela, on assiste à une croissance surprenante du marché du vin bio. D’ailleurs, voici les différentes raisons de boire du vin biologique.

C’est mieux pour l’environnement

Pour garder les mauvaises herbes et les insectes à distance, les agriculteurs biologiques travaillent avec la nature, plutôt que contre elle, en renforçant la biodiversité de leur vignoble. Les agriculteurs peuvent utiliser des cultures de couverture, qui fournissent un habitat aux insectes utiles qui sont l’ennemi naturel des espèces problématiques, ou introduire des moutons, qui paissent parmi les vignes et consomment les mauvaises herbes.

Cela crée un vignoble qui est un écosystème naturel autorégulé, capable de lutter intrinsèquement contre les problèmes et d’éliminer le besoin de produits chimiques artificiels et potentiellement toxiques. Dans certains pays, les raisins biologiques peuvent encore utiliser certains produits chimiques, mais ceux-ci doivent être évités pour recevoir une certification biologique. En choisissant des vins biologiques, vous, en tant que consommateur, promouvez un mode de culture plus sain qui crée moins d’impacts sur l’environnement et est plus sûr non seulement pour les animaux, mais aussi pour les agriculteurs en contact avec les vignes.

Des niveaux inférieurs de sulfites

Le niveau de sulfite influence grandement la qualité et le goût du vin. De plus, il a été prouvé que les sulfites irritent ceux qui souffrent d’asthme. D’ailleurs, si vous souffrez de cette maladie, il est important de considérer ce facteur avant de choisir un vin. Le vin biologique est moins susceptible de provoquer des maux de tête au consommateur.

Les vins biologiques ont tendance à avoir des niveaux d’alcool inférieurs, ce qui est le principal facteur de la gueule de bois redoutée. La saveur du vin peut être modifiée par la quantité de sulfites. L’utilisation de soufre peut en effet atténuer l’effet du vin. Lorsque vous avez des vins sans soufre ajouté, ils peuvent être très expressifs.

Des vins plus susceptibles d’être sans gluten

Jusqu’à 70 additifs peuvent être trouvés dans certains vins, y compris les sucres, les levures, les résidus de pesticides, les colorants et les sulfites ajoutés. Ces derniers sont un sous-produit naturel utilisé dans les processus de vinification. Malheureusement, de nombreux vignerons ajoutent plus de sulfites pour stabiliser et conserver le vin. Les vignerons utilisent diverses méthodes pour filtrer leur vin, dont des produits d’origine animale comme des blancs d’œufs, des produits laitiers et de la gélatine.

Même s’il est important de noter que la désignation « biologique » ne garantit pas qu’un vin est sans gluten, il est plus probable que le vigneron utilise d’autres produits dans les processus de clarification.

Utilisation de levures naturelles

On a tendance à trop simplifier l’industrie du vin, en imaginant que le vin qu’on consomme provient d’une cave de petite production. Peut-être gérée par une famille ? Cependant, ce que nous buvons, est loin de l’image idyllique que nous avons imaginée. Les vignobles de grande production utilisent généralement des machines pour récolter les raisins, et des laboratoires pour manipuler le vin, garantissant que le millésime après millésime soit le même quelles que soient les conditions de croissance.

Ces vins font leur chemin dans les épiceries, magasins et établissements spécialisés dans la vente de vin. Heureusement, il existe des vins biologiques certifiés qui peuvent satisfaire les papilles des consommateurs. Le terroir s’exprime mieux à travers les vins biologiques, qui utilisent des levures naturelles. Elles se produisent naturellement dans le vignoble et sur les raisins, et le vin élaboré avec ces levures permet une véritable expression du terroir. Avec ces pratiques biologiques, on remonte au cœur de la vinification, en gardant un lien avec la terre et les pratiques œnologiques traditionnelles.

Une différence de goût

La différence de goût la plus frappante entre le vin biologique et le vin classique est la minéralité du vin. Les minéraux proviennent vraiment de la terre. Si la Terre est morte, presque rien ne sort et aucun minéral n’entre dans les nutriments de la plante et des raisins qui y sont accrochés.

La minéralité du vin donne de la fraîcheur et une certaine légèreté, ressentie par beaucoup comme très agréable. De plus, une grande variété de saveurs se crée entre les vins, chaque vignoble donnant son propre caractère au vin. Chaque année, le temps est différent, et il vaut mieux le remarquer dans le vin biologique que dans le vin dont la croissance est dominée autant que possible par l’agriculteur.

A lire aussi



Mes Gourmandises est un guide autour de l'alimentation et la cuisine. Vous y trouverrez aussi une partie des articles qui sont dédiés aux boutiques et magasins e-commerce de vente d’accessoires pour la cuisine, de produits d’alimentation et de gastronomie ainsi que des meubles, ustensiles et recettes pour bien la faire…

NOS RESEAUX :

RUBRIQUES DU SITE :